30 juin, 2020

De 12 à 17 ans, j’ai été campeur aux Camps de la Fondation Tim Horton. J’ai commencé mon voyage en 8e année, je suis allée à Quyon, Québec au Camp Des Voyageurs Tim Horton. J’ai été placée dans un groupe de cabine avec 7 autres filles et nous avions notre animateur Fuji. J’ai rencontré des gens incroyables et j’ai la chance de découvrir mon meilleur. À mon retour au camp quand j’ai été à ma maison, j’avais reçu un appel alors que j’étais sortie avec ma mère pour un rendez-vous. C’était la Ferme Onondaga Tim Horton qui me demandait si je voulais retourner au camp pour le Programme développement-jeunesse. Quand je suis rentrée à la maison, mon père m’a demandé si je pouvais refaire une chose, ce serait quoi. Ma réponse a été « aller au camp » et la réponse de mon père a été “eh bien tu y vas”. J’ai fondu en larmes et j’ai pleuré sur la chemise de ma mère pour lui dire combien j’étais heureux de retourner au camp.

Je suis retournée au camp pour les 5 étés suivants pour le Programme développement-jeunesse, j’ai grandi en tant que personne aux Camps de la Fondation Tim Horton. J’ai découvert qui je suis, comment être un leader, comment croire en moi et en les autres. J’ai trouvé en moi l’étincelle qui a encouragé les autres à trouver l’étincelle en eux-mêmes. J’ai créé des amis pour toute ma vie, et des souvenirs que je chérirai toujours. Les Camps de la Fondation Tim Horton ont façonné la personne que je suis aujourd’hui. Après ma première année au Camp des Voyageurs Tim Horton, je voulais devenir animateur de camp quand je serais grande.

C’était quelque chose qui était ma bille bleue (d’objectifs personnels), chaque année jusqu’à ce que je suis diplômée du Programme développement-jeunesse en 2013. À l’été 2014, mon rêve de devenir animateur de camp s’est réalisé. J’ai passé mon premier été d’être un animateur à Quyon, au Camp Des Voyageurs Tim Horton. C’est alors que je suis tombée en amour avec la Fondation à un tout autre niveau, j’avais maintenant la possibilité de donner à mes campeurs ce que mes animateurs m’avaient donné. C’était du soutien, de l’encouragement, de la motivation et surtout du respect. J’ai toujours voulu m’assurer que mes campeurs s’amusent bien au camp, comme mes animateurs ont fait pour moi.

J’ai passé 4 étés complets, 2 congés de mars et une session 7 en tant que membre du personnel. Je retourne au camp cet été pour Cyber Camp au Camp Kentahten. Travailler comme animateur de camp m’a permis de m’épanouir en tant que professionnel et en tant que personne. J’ai aidé à changer des vies et j’ai vu de nombreux campeurs changer ma vie. Je chérirai chaque souvenir que j’ai laissé au camp au cours des dix dernières années. Merci aux Camps de la Fondation Tim Horton de m’avoir permis de découvrir ce que je fais de mieux.

-Sarah (Siri) Cleary

0 Comments

Soumettre un commentaire

AUTRES PUBLICATIONS QUE POURRAIENT VOUS INTÉRESSER: